Les rues et les places de Cassagnes

La municipalité a décidé de doter le village de noms de rues en 1989.

 

 

Route de Picaubeil.

Sur la départementale D17, entre la cave coopérative et la route de Bélesta.
Le nom de Picaubeil fait référence au pic Aubeil qui domine le village. Pour certains, cela signifierait la "Montagne aux brebis", pour d'autres ce serait le "Pic chauve" (Pech Caubel).

Rue des Capitelles.

Entre la route de Picaubeil et la place des Chênes.
Les Capitelles sont ces petites cabanes en pierres sèches, construites jadis par les bergers et qui sont éparpillées un peu partout sur le territoire de la commune.

Impasse de la Syrah.

A partir de la rue des Capitelles et près de la fontaine.
La syrah est un cépage améliorateur qui entre dans la composition du "Côtes du Roussillon Villages".

Impasse de l'Abreuvoir.

A partir de la rue des Capitelles et proche de la fontaine.
L'un des 2 abreuvoirs publics se trouvait au bout de cette impasse.

Impasse du Grenache.

A partir de la rue des Capitelles et devant la mairie.
Le grenache est un cépage qui entre dans la composition des "Vins doux naturels" et du "Côtes du Roussillon Villages".

Le Canalot.

Entre la rue du Canigou et la rue des Géraniums.
Le nom de cette petite rue est déjà cité dans le compoix de 1675 et localisé exactement au même endroit.
Le Canalot fait référence à un "petit canal" qui passe sous cette rue.

 

Rue des Géraniums.

Entre la rue des Hirondelles et la rue du Canigou.
La rue des Géraniums est l'une des rues les plus fleuries du village.

 

La Mousquette.

Entre la rue des Capitelles et la rue des Géraniums.
Le nom de "Mousquette" fait référence à une personne à qui l'on avait donné ce sobriquet. Elle habitait le quartier au début du siècle (le XXème).

Rue des Hirondelles.

Entre la place des Chênes et la rue du Canigou.
Les hirondelles sont, avec les martinets et les mésanges, les oiseaux qui peuplent le village et ses alentours.

Rue de la Plane.

Petite rue parallèle à la rue du Canigou.
La Plane est le nom donné au lieu situé derrière cette rue et au delà du parking.

 

Rue de l'Eglise.

De la place des Chênes à l'église.
Elle englobe toute la partie située au delà du porche.

Rue du Canigou.

De l'école jusqu'au cimetière. C'est la plus longue rue du village.
C'est au bout de cette rue, côté cimetière, que l'on peut admirer le Canigou.

 

Rue des Martinets.

Entre l'école et la rue de l'Agly.
Les martinets sont, avec les mésanges et les hirondelles, les oiseaux qui peuplent le village et ses alentours.

 

Rue des Corbières.

De la place des Chênes à la chapelle.
C'est au bout de cette rue, côté chapelle, que l'on peut admirer le château de Quéribus et la chaîne des Corbières.

Rue du Régatieu.

De l'école à la route dite "du Régatieu", route également appelée depuis quelques temps "du Barrage".
Le Régatieu est un lieu situé à environ 5 kilomètres du village, à proximité de la rivière de l'Agly.
Une bâtisse appelée "Mas ou Métairie du Régatieu" se trouve également à cet endroit.

 

Les Hyères.

Les "Hyères" est un autre terme pour désigner les aires. En effet, autrefois, c'est ici que se trouvaient les aires de battage du village et dans les textes anciens sur Cassagnes, on écrit "Hières" pour désigner cet endroit.
En 1940 puis à nouveau bien plus tard en 1974, les Hyères ont été aménagées en terrain de sport et c'est également ici qu'est installé, depuis 1980, le podium pour la fête locale.

 

Rue des Hyères.

De la rue du Régatieu à la rue des Corbières.
Petite rue qui rejoint, comme son nom l'indique, les "Hyères".

 

Rue de l'Agly.

De la place des Chênes à la rue du Régatieu.
L'Agly est le nom de la rivière qui coule à environ 5 kilomètres du village. Elle prend sa source au pied du pic de Bugarach et se jette dans la Méditerranée. Elle arrose entre autres St Paul de Fenouillet, Estagel et Rivesaltes.

Rue du Barrage.

Entre la rue de la Carrérade et la route dite "du Régatieu", route également appelée depuis quelque temps "du Barrage". Celle-ci a été percée en 1932 à l'occasion de la construction du nouveau chemin d’exploitation du Régatieu. Le barrage fait référence, comme son nom l'indique, au Barrage sur l'Agly dont la mise en eau a été effectuée fin 1994.

Rue du Camp Grand.

Entre la rue de l'Agly et la rue du Barrage.
Le Camp Grand est le nom du lieu-dit situé au delà de la rue. Elle se prolonge de l'autre côté de la rue du barrage.

 

Rue des Mésanges.

Entre la rue de l'Agly et la rue du Régatieu.
Les mésanges sont, avec les martinets et les hirondelles, les oiseaux qui peuplent le village et ses alentours.

Rue de la Carrérade.

Entre la cave coopérative et la rue de l'Agly.
Le nom de Carrérade est donné généralement aux chemins servant au passage des troupeaux d'animaux, ce qui n'est pas surprenant étant donné qu'autrefois, l'une des activités principales du village et donc l'une des principales ressources était l'élevage. Les bergers accompagnaient leurs troupeaux de chèvres par ces chemins éparpillés sur le territoire de la commune et où des Capitelles étaient élevées sur leurs parcours.

Place des Chênes.

L'origine du mot "Cassagnes" étant le pays des "chênes", il était naturel de donner ce nom à la place du village. C'est sur cette place que se trouve l'auberge des Capitelles.

Place Cinq Pierres.

Petite place située au coin des rues de la Plane et la rue du Canigou.
C'est une place relativement récente car elle a été créée suite à la démolition, en 1984, d'un petit cortal. Le nom de "Cinq pierres" a été donné tout simplement à cause du fait qu'après la démolition du cortal, il n'est resté que 5 pierres apparentes sur le mur. Ces pierres sont d'ailleurs toujours visibles.

Les Quatre Cantous.

Petit quartier situé près de la rue des Géraniums.
Le terme de "Quatre Cantous" signifie les "Quatre coins" et le nom de ce quartier très ancien est déjà cité dans le compoix de 1675.

 

Carrefour de Bacchus.

A l'intersection de la Carrérade, de la route de Latour et de la route de Picaubeil.
La cave coopérative et le cellier des Capitelles se trouvant à cet endroit, il était naturel de donner à ce carrefour, le nom du dieu de la vigne et du vin chez les Romains : Bacchus.

Roc del Frare.

xxx

Rue du Castagné.

Nouvelle rue créée au milieu de l'année 2005 suite à l'agrandissement du village, sur la route de Bélesta. Le nom de Castagné fait référence à l'appellation courante du lieu-dit situé à cet endroit.

 

Rue de Réveille.

Déjà existant depuis très longtemps, le chemin de Réveille est devenu la rue de Réveille en référence au lieu-dit du même nom situé un peu plus loin. C’est en 2011 que la rue est devenue officielle suite à la construction d’une maison en contrebas.

 

Passage de l'atelier.

Entre la rue du Canigou et les Hyères.

Ce passage a toujours existé et son nom fait référence, aujourd'hui, au petit atelier ouvert récemment par ... Janvier 2015.