Le village en quelques lignes ...

Situation géographique

 

Entre mer et montagne, Cassagnes est situé à 35 km de Perpignan, dans le canton de Latour-de-France. Le paysage est constitué de vignes au Nord et à l’Est, de la vallée de l’Agly à l’Ouest et d’un petit massif au Sud où se trouve le point culminant de la commune : Pic Aubeil, avec 541m.

 

 

Microsoft Expedia Maps

 

Pour les amateurs, voici les coordonnées géographiques de la commune, relevées sur le site de l'IGN :

  • Selon le système NTF : Longitude 0.305 grades et Latitude 47,489 grades
  • Selon le système ED50 : Longitude 02° 36' 44'' E et Latitude 42° 44' 28'' N


Son nom

 

La première forme connue est Cassanias qui désigne, par son étude toponymique, un bois ou une forêt de chênes.

 

Dans les documents officiels du diocèse d'Alet, on trouve Cassagnias au XVIIe siècle, Cassaignes au XVIIIe mais également Cassaignes-de-la-frontière pour le différencier de l'autre Cassaignes situé plus au nord, dans le Razès.

 

Sa forme occitane est Cassanhes et sa forme Catalane, Cassanyes.


Les hameaux
  • Las Colomines et le château de Cuxous (Cuchous, Cuxùs) : Sur la route de Latour-de-France, se trouve "Las Colomines". Le lieu est composé du château médiéval de Cuxous, d'un petit cimetière et d’une chapelle dédiée aux saints Corneille et Cyprien. Autour du château se trouvent les dépendances, quelques maisons et une cave.
    En 1856, 34 personnes habitaient dans le hameau. Aujourd'hui, seul le château est habité.

     

    Bois de Cuxous : Derrière le hameau s’étend le grand bois de Cuxous, prolongé au sud par le bois de Caladroy, situé sur la commune de Bélesta. A eux deux, ils forment un domaine de 731 ha composés essentiellement de chênes verts. Pour les connaisseurs, ce boisement abrite des plantes peu communes dont une espèce protégée sur le plan national et connue dans le département : Allium chamaemoly.

     

  • Pleus (Pleux, Pleaux) :  A l'orée du bois de Cuxous se trouve Pleus, lieu-dit comprenant un ensemble de petits mas dont le plus grand, le "mas Couronnes", est composé de plusieurs bâtiments et est situé sur un ancien chemin qui rejoint le col de la Bataille.
    On comptait, dans tout le lieu-dit de Pleus, 22 personnes en 1872.
    Pendant la dernière guerre, un maquis s'était installé dans les alentours, plus exactement au "mas Simorre". Une plaque commémorative a été placée sur le mur extérieur du "mas Couronnes" situé à une centaine de mètres en contrebas du site original.
Ici a été créé un maquis, fin 1942, contre l'occupant Nazi et la milice de Vichy.
Ce maquis prit en novembre 1943 le nom d'Henry BARBUSSE
et se déplaça à Valmanya au pied du Canigou".
A.R.A.C.


Population

 

D'après le dernier recensement de 2006, la population de Cassagnes, hameau compris,  est de 228 personnes. Selon les chiffres officiels (recensement de la population depuis 1841), le nombre maximum d’habitants à Cassagnes a été de 433 en 1906.

 

Le graphique ci-dessous indique la courbe évolutive de la population de Cassagnes de 1901 à 2006.

 

Courbe évolutive de la population de Cassagnes de 1901 à 1999

 

Sources : Archives départementales des P.O. et commune de Cassagnes