Cassagnes et la Grande Guerre 1914-1918

Les soldats de Cassagnes dans la réserve de l'armée active.

Petit léxique.

 

RI : Régiment d'Infanterie.

RZ : Régiment de Zouaves.

RA : Régiment d'Artillerie.

RIC : Régiment d'Infanterie Coloniale.

RAC : Régiment d'Artillerie de Campagne.

RD : Régiment de Dragons.

C.O.A. : Commis Ouvriers d’Administration.

 

BARRAUT Amédée
- 7 photos -

BARRAUT Amédée Paul Benjamin Charles.

Né à Cassagnes le 2 juillet 1881. Décédé à Cassagnes le 28 novembre 1956.

Classe : 1901.

Registre Matricule : 647 - Perpignan. Côte ADPO : 1R456.


Incorporé au 3ème RA (32ème division) le 14 novembre 1902.
Envoyé dans la disponibilité le 19 septembre 1903.
Réserve au 3ème RA.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé le 4 août.
Intérieur du 2 août 1914 au 20 novembre 1915.
Aux armées du 21 novembre 1915 au 26 janvier 1916.
Intérieur du 27 janvier 1916 au 22 avril 1916.

Passé au 3ème RA à pied le 1er avril 1916.
Revenu aux armées le 23 avril 1916.
Passé au 73ème RA LGP le 1er août 1917.

IZART Louis

IZART Louis Jean François.

Né à Cassagnes le 7 février 1881. Décédé à Cassagnes le 8 juillet 1945.

Classe : 1901.

Registre Matricule : 654 - Perpignan. Côte ADPO : 1R456.


Dirigé sur le 3ème RZ le 25 novembre 1902.
Caporal le 2 novembre 1903.
Campagnes en Algérie du 30 novembre 1902 au 3 octobre 1905.
Réserve au 24ème RIC.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé le 2 août.
Intérieur du 2 août au 7 août 1914.
Aux armées du 8 août 1914 au 3 février 1915.
Blessé le 3 février 1915 à la Main de Massiges (Marne) par éclat d’obus région thoracique.

Intérieur du 4 février 1915 au 9 décembre 1915.
Passé au 42ème RIC le 10 décembre 1915.
Aux armées du 10 décembre 1915 au 9 août 1916.
Intérieur du 10 août 1916 au 9 juin 1916.
Proposé pour un changement d’arme (Artillerie coloniale) par la commission de réforme de Marseille du 15 mars 1916 pour éclats métalliques disséminés dans l’épaule gauche et l’hémithorax gauche.

Passé le 10 avril 1916 au 1er RAC.
Classé service auxiliaire par la commission de réforme de la Rochelle du 9 juin 1916 pour éclats obus intra pulmonaires.
Renvoyé dans ses foyers le 9 juin 1916.
Maintenu service auxiliaire par la commission de Béziers du 9 novembre 1916.

Présence d’éclats d’obus intra pulmonaires.
Cantonnier à Cassagnes. Suivi médical des armées jusqu’à son décès en 1945.

SIRE Paul

SIRE Paul Achille Léon.

Né à Cassagnes le 4 mai 1881. Décédé à Cassagnes le 4 mai 1951.

Classe : 1901.

Registre Matricule : 651 - Perpignan. Côte ADPO : 1R456.


Incorporé au 17ème RD le 16 novembre 1902.
Réserve au Régiment de Dragons de Carcassonne.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé le 3 août.
Intérieur du 3 août 1914 au 10 janvier 1917.
Aux armées du 11 janvier 1917 au 15 décembre 1917.
En sursis d’appel provisoire le 15 novembre 1917 au titre des mines de Sahorre.

TROUSSEU Honoré

- 3 photos -

TROUSSEU Joseph Jacques Honoré.

Né à Cassagnes le 23 novembre 1883. Décédé à Cassagnes le 25 avril 1980.

Classe : 1903.

Registre Matricule : 831 - Perpignan. Côte ADPO : 1R466.


Incorporé au 12ème RI le 16 novembre 1904.
Caporal le 6 novembre 1905.
Devenu postérieurement à son incorporation frère d’un militaire sous les drapeaux.
Réserve au Régiment d'Infanterie de Perpignan le 23 octobre 1906.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé le 12 août.
53ème RI.
Blessé à Beauséjour (Marne) le 17 mars 1915. Balle au médius droit.

Evacué blessé le 17 mars 1915 hôpital N°11 à Pau.
A Pau le 26-30 mars 1915 – Hôpital temporaire N°11 annexe St Maur, puis Bétharram.
Rentré au dépôt le 14 mai 1915.
Passé au 147ème RI le 4 mai 1916.
Blessé à [ Naules ] le 20 septembre 1918. Plaie cuir chevelu par balle.

Evacué blessé le 20 septembre 1918 hôpital d’Ivry puis honoraire N°52 à Paris.
Mitrailleur. Citation à l’ordre du 147ème RI : "Chef de pièce de valeur et de sang-froid. Pendant l’attaque du 20 septembre 1918, sous un feu violent d’artillerie, a entraîné sa pièce pour battre les lignes ennemies. Blessé au cours de l’engagement.".

CAUNEILLE Noël

CAUNEILLE Noël Etienne Henri.

Né à Cases de Pène le 25 décembre 1884. Décédé à Cassagnes le 7 avril 1957.

Classe : 1904.

Registre Matricule : 5 - Perpignan. Côte ADPO : 1R470.


Réformé N°2 par la commission spéciale de Perpignan le 25 septembre 1906 pour "Endocardite".

 

Résidant à Cassagnes en 1914.

Déclaré bon pour services auxiliaires par le conseil de révision de Perpignan, le 12 décembre 1914.

 

Appelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 1er août 1914.

Incorporé à compter du 10 avril 1915 au 53ème RI.
Arrivée et soldat de 2ème classe le 12 du dit.

 

Reconnu bon service armé par la commission de réforme de Perpignan du 14 septembre 1915. Inapte 2 mois, loi du 17 août 1915.

Intérieur du 12 avril 1915 au 17 août 1916.

 

Passé au 172ème RI le 17 août 1916 (exécution du télégramme N°2619 du 12 août 1916 du général commandant la 16ème Région.
Aux armées du 18 août 1916 au 24 mars 1917.

 

Blessé le 24 mars 1917 par Schrapnell à l’épaule droite au N.E. de Soissons.

Intérieur du 25 mars 1917 au 16 novembre 1917.

 

Proposé pour la réforme temporaire N°1 avec gratification de 3ème catégorie par la commission de réforme de Montpellier du 16 novembre 1917 pour gêne fonctionnelle membre supérieur droit par Schrapnell.

 

Admis à la réforme temporaire N°1 avec gratification de 600f par décision nouvelle du 26 avril 1918 (notifiée le 13 mai 1918 sous le N°2160).

 

Réforme temporaire renouvelée même taux par la commission de réforme de Perpignan, le 7 novembre 1918.

 

Réforme N° pension temporaire renouvelée taux maintenu à 60% par la commission de réforme de Perpignan du 8 octobre 1919 pour gêne fonctionnelle du membre supérieur droit par Schrapnell.

 

Campagne contre l’Allemagne du 12 avril 1915 au 16 novembre 1917.

 

Médaille militaire par décret du 7 octobre 1932 au titre des réserves avec traitement.

Restera handicapé au bras suite à blessure de guerre.

DUCHAND Lucide

"Mort pour la France"

DUCHAND Lucide Eugène Joseph.

Né à Cassagnes le 3 août 1884.

Classe : 1904.

Registre Matricule : 52 - Perpignan. Côte ADPO : 1R470.


Incorporé au 12ème RI, le 8 octobre 1905.
Arrivé au corps et soldat de 2ème classe le dit jour, N° matricule 6344
Certificat de bonne conduite accordé.
Passé dans la disponibilité de l’armée active le 18 septembre 1906.

 

1ère période d’exercice au 53ème RI du 5 août au 1er septembre 1909.

 

Classé dans le service auxiliaire par décision du général commandant la 63ème brigade d’infanterie du 26 juin 1914 pour varices volumineuses. Commission de réforme de Perpignan du 24 juin 1914.

Domicilié à St Martin en 1914.

 

Rappelé à l’activité en exécution de l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914.

Arrivé au corps le 4 août 1914.
Parti le 27 août en détachement au 53ème RI.

 

Tué à l’ennemi le 17 mars 1915 à Beauséjour (Marne). Avis ministériel du 6 mai 1915.


Il figure parmi les 19 noms inscrits sur le monument aux morts de Cassagnes, période 1914-1918.

HUILLET François

HUILLET François Louis Jules.

Né à Cassagnes le 24 septembre 1884. Décédé à Cassagnes le 28 juin 1978.

Classe : 1904.

Registre Matricule : 85 - Perpignan. Côte ADPO : 1R470.


Incorporé au 143ème RI à compter du 7 octobre 1907.
Arrivé au corps et soldat de 2ème classe le dit jour, N° matricule 7889.
Certificat de bonne conduite accordé.

Passé dans la disponibilité de l’armée active le 11 juillet 1908.

 

1ère période d’exercice au 53ème RI du 17 août au 13 septembre 1910.
2ème période d’exercice au 53ème RI du 20 mai au 14 juin 1912.

 

Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 1er août 1914.

Arrivé au corps le 4 août 1914.
Classé service auxiliaire par la commission de réforme de Perpignan du 14 septembre 1915 (loi du 17 août 1915), "Malingre".
Maintenu service auxiliaire par la commission de réforme de Perpignan du 17 décembre 1915 (loi du 17 août 1915).

 

Nommé caporal le 11 décembre 1916. Dépôt du 53ème RI.
Apte à faire campagne par la commission spéciale de Perpignan du 14 septembre 1917 (Loi du 17 août 1917)

 

Démobilisé le 10 mars 1919.
Campagne contre l’Allemagne du 4 août 1914 au 10 mars 1919.

TROUSSEU Irénée

- 5 photos -

TROUSSEU Irénée Jean Amédée.

Né à Cassagnes le 19 mai 1885. Décédé à Cassagnes le 18 février 1962.

Classe : 1905.

Registre Matricule : 29 - Perpignan. Côte ADPO : 1R475.


Incorporé au 12ème RI le 7 octobre 1906.
Soldat musicien le 29 mars 1907.
Réserve au Régiment d'Infanterie de Perpignan.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé le 4 août.
Intérieur du 4 août 1914 au 14 août 1914.
Brancardier au 253ème RI.

Passé au 215ème RI le 9 septembre 1917.
21ème Cie et CHR du 15 août 1914 au 8 septembre 1917.
Passé au 55ème RI le 1er octobre 1918.

Cité à l’ordre de la division du 30 juillet 1918 : "Excellent brancardier d’un courage et d’un dévouement à toute épreuve. Pendant les journées des 16, 17 et 18 juillet 1918, a fait avec un entrain admirable les évacuations des blessés en terrain découvert dans la zone la plus exposée du champ de bataille sous un bombardement incessant.".

SIRE Achille

"Mort pour la France"

- 9 photos -

SIRE Achille Jean Joseph.

Né à Cassagnes le 2 mars 1886.

Classe : 1906.

Registre Matricule : 12 - Perpignan. Côte ADPO : 1R480.


Incorporé au 3ème RA à compter du 8 octobre 1907.
Passé dans la disponibilité de l’armée active le 25 septembre 1909.
Réserve dans le 3ème RA de campagne à Castres.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale le 1er août 1914. Arrivé le 5 août.
En 1915, était affecté à la 8ème section de 75.


Décédé le 13 décembre 1915 à l’hôpital Auban-Moet à Epernay (Marne) des suites de maladie.


Réinhumé au cimetière de Cassagnes le 19 juin 1921.

Il figure parmi les 19 noms inscrits sur le monument aux morts de Cassagnes, période 1914-1918.

DELONCA François

"Mort pour la France"

DELONCA François Elie Jean Fernand.

Né à Cassagnes le 20 mars 1886.

Classe : 1906.

Registre Matricule : 18 - Perpignan. Côte ADPO : 1R480.


Boulanger à Cassagnes.
Incorporé à la 20ème section de C.O.A. à compter du 17 octobre 1907.
Campagnes en Algérie du 18 octobre 1907 au 27 septembre 1909.
Soldat de 1ère classe le 1er octobre 1908.
Caporal le 25 août 1909.
Passé dans la disponibilité de l’armée active le 25 septembre 1909.
Réserve dans la 16ème section de C.O.A. de Montpellier.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale le 1er août 1914. Arrivé le 6 août.
Déclaré apte à toutes armes par la commission de réforme de Bar le Duc du 22 juillet 1916.

1ère section de B.O.D, le 12 septembre 1916.
Passé au 31ème RI le 15 octobre 1916.
Passé au 82ème RI le 19 décembre 1916.

Du 24 au 30 mars 1918, combats sous Noyon.
"Cité à l’ordre de la IIIème armée en date du 15 mai 1918 au cours de la journée du 24 mars 1918, le 82ème RI sous les ordres du Ltcol Laucagne étant en réserve et le flanc de la division se trouvant découvert sur une grande étendue a été jeté en avant  pour arrêter des progrès de l’ennemi, a résisté à toutes les attaques et l’a contenu jusqu’au soir permettant ainsi au reste de la division de tenir sur ses positions le 25 mars 1918 a continué de combattre pour protéger l’aile droite de la division et a conservé contre plusieurs attaques ennemies la possession d’une hauteur importante. A été ensuite malgré les pertes et la fatigue maintenu au combat sans fléchir jusqu’au 30 mars 1918.".

Tué à l’ennemi le 26 juillet 1918 à Belval (Marne).

Cité à l’ordre du 30 juillet 1919 :
"Gradé d’active très brave et très dévoué, s’est distingué avant la guerre en Tunisie. Au front depuis le début de la campagne. A été tué le 26 juillet 1918 en se portant à l’attaque d’un groupe de mitrailleuses ennemies. Médaille militaire, croix de guerre avec palme".

 

Il figure parmi les 19 noms inscrits sur le monument aux morts de Cassagnes, période 1914-1918.

SIMORRE Amédée

"Mort pour la France"

- 1 photo -

SIMORRE Amédée Joseph Jean Antoine.

Né au Vivier le 29 mars 1886.

Classe : 1906.

Registre Matricule : 19 - Perpignan. Côte ADPO : 1R480.


Incorporé au 143ème RI à compter du 7 octobre 1907.
Caporal le 25 septembre 1908.
Passé dans la disponibilité de l’armée active le 25 septembre 1909.
Réserve au 143ème RI de Castelnaudary.
Nommé sergent le 25 février 1912.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale le 1er août 1914.

Arrivé le 5 août.
Affecté au 343ème RI.

 

Tué à l’ennemi le 24 septembre 1914 à Lesseux (Vosges).

 

Cité à l’ordre de la division N°4977 du 11 juillet 1919 : "Tombé au champ d’honneur pour le salut de la patrie le 24 septembre 1914 au combat de Lesseux".
Réinhumé au cimetière de Cassagnes en 1922.

 

Il figure parmi les 19 noms inscrits sur le monument aux morts de Cassagnes, période 1914-1918.

DELONCA François

- 3 photos -

DELONCA Louis François Alèxis Edmond, dit "Flous".

Né à Cassagnes le 21 octobre 1886. Décédé à Cassagnes le 9 juillet 1972.

Classe : 1906.

Registre Matricule : 50 - Perpignan. Côte ADPO : 1R480.


Classé soutien de famille le 26 août 1907.
Incorporé au 53ème RI à compter du 9 octobre 1907.
Passé dans la disponibilité de l’armée active le 25 septembre 1909.
Réserve au 53ème RI à Perpignan.
Rappelé à l’activité en vertu de l’ordre de mobilisation générale le 1er août 1914. Arrivé le 4 août.
253ème RI.

Passé au 215ème RI le 16 juillet 1915 (Exécution note de service du 15 mai 1915).
Classé service auxiliaire par la commission de réforme d’Albi du 8 août 1916 pour "Vue défectueuse suite de méningite".

Passé au 143ème RI le 16 janvier 1917.
Maintenu auxiliaire par la commission de réforme de Carcassonne du 5 avril 1917.
Apte à faire campagne par la commission spéciale de Carcassonne du 20 décembre 1917 (Loi du 10 août 1917).
Passé au 53ème RI le 19 mars 1918.

PEYPOCH Jean

PEYPOCH Jean Dominique.

Né le 17 août 1885 à Err. Décédé à Cassagnes le 9 juin 1953.

Classe : 1905.

Registre Matricule : 1802 - Perpignan. Côte ADPO : 1R483.


Service auxiliaire pour 1907.
Incorporé au 80ème RI par décision du 6 octobre 1907 à compter du 9 octobre 1907.
Réformé temporairement par la commission de Narbonne le 27 novembre 1907 pour "Albuminurie".
Soutien de famille par décision du 9 mars 1908.
Réformé le 5 novembre 1908 par la commission de réforme de Perpignan pour "Albuminurie".
Maintenu réformé par le conseil de révision des P.O du 10 décembre 1914.
Bon pour service armé par la commission de réforme de Perpignan du 10 mars 1917 (loi du 20 février 1917).
Affecté au 3ème RA le 24 mai 1917.

IZART François

"Mort pour la France"

IZART François Edmond Marius (de Pierre).

Né à Cassagnes le 8 mai 1887.

Classe : 1907.

Registre Matricule : 225 - Perpignan. Côte ADPO : 1R485.


Sergent au 15ème RI.
Tué à l’ennemi le 28 octobre 1915 à La Main de Massiges, ravin de l'étang (Marne).

Inhumé à la nécropole nationale "Le Pont-du-Marson" à Minaucourt-Le-Mesnil-les-Hurlus (Marne), tombe individuelle N° 4554.

 

Il figure parmi les 19 noms inscrits sur le monument aux morts de Cassagnes, période 1914-1918.

PORTEIL Léon

PORTEIL Jean Léon Henri.

Né à Cassagnes le 24 juin 1887. Décédé à Cassagnes le 19 septembre 1953.

Classe : 1907.

Registre Matricule : 231 - Perpignan. Côte ADPO : 1R485.


SIRE Jean

SIRE Jean Paul Emile (Maréchal).

Né à Cassagnes le 8 novembre 1889. Décédé à Cassagnes le 19 avril 1956.

Classe : 1909.

Registre Matricule : 198 - Perpignan. Côte ADPO : 1R495.


PELISSIER Henri

- 2 photos -

PELISSIER Henri Joseph Charles Marius.

Né à Cassagnes le 1er janvier 1890. Décédé à Cassagnes le 15 octobre 1930.

Classe : 1910.

Registre Matricule : 185 - Perpignan. Côte ADPO : 1R500.


Incorporé au 142ème RI à compter du 10 octobre 1911.
Maintenu sous les drapeaux par application de l’article 33 de la loi du 21 mars 1905, Passe sous la réserve le 8 novembre 1913.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé le 3 août.
Aux armées du 3 août 1914 au 6 juin 1916.

 

Disparu le 7 juin 1916 au Fort de Vaux, Verdun (Meuse). Présumé prisonnier.
Prisonnier à Wahn (Allemagne). Avis du 21 août 1916.
Interné à Stralkovo (Allemagne). Avis du 24 mars 1917.
En captivité du 6 juin 1916 au 3 mars 1918.

 

Rapatrié d’Allemagne le 4 mars 1918.
Passé à la 16ème section d’infirmiers le 8 mars 1918.
A l’intérieur du 4 mars 1918 au 11 novembre 1918.

CATALA François

- 1 photo -

CATALA François Joseph Léon.

Né à Cassagnes le 11 mars 1890. Décédé à Cassagnes le 9 mai 1958.

Classe : 1910.

Registre Matricule : 195 - Perpignan. Côte ADPO : 1R500.


Incorporé au 81ème RI à compter du 7 octobre 1911.
Caporal le 3 mai 1912.
Sergent le 6 mars 1913.
Maintenu sous les drapeaux par application de l’article 33 de la loi du 21 mars 1905, Passe sous la réserve le 8 novembre 1913.
Rappelé à l’activité par décret de mobilisation générale du 1er août 1914.

Arrivé le 3 août.
Aux armées du 3 août au 21 août 1914.

 

Prisonnier le 22 août 1914 à Lunéville (Meurthe et Moselle). Avis du 5 juillet 1915.
Interné à Grafenwöhr (Allemagne), 20 avril 1915.
En captivité du 22 août 1914 au 15 décembre 1918.

 

Rapatrié le 16 décembre 1918.

CRABIE François

CRABIE François Paul Jacques "Chapeau".

Né à Cassagnes le 12 mai 1890. Décédé à Cassagnes le 21 mars 1950.

Classe : 1910.

Registre Matricule : 206 - Perpignan. Côte ADPO : 1R500.


Classé soutien de famille le 2 septembre 1911.
Incorporé au 56ème RA à compter du 10 octobre 1911.
Trompette le 25 septembre 1912.
Rengagé pour 2 ans et 9 jours le 16 mai 1913 au 56ème RA à compter du 1er octobre 1913.

Intérieur du 2 août 1914 au 17 juin 1916.
Passé au 3ème RA le 8 mai 1914.

Réformé temporairement pour “Pleurésie ancienne” par la commission de réforme de Carcassonne du 16 juin 1916.
Classé service armé par la commission de réforme de Perpignan du 22 septembre 1916.

Convoqué au 56ème RA le 2 octobre 1916.
Intérieur du 2 octobre 1916 au 4 novembre 1916.
Passé au 3ème RA le 18 octobre 1916.
Armées du 5 novembre 1916 au 20 mars 1918.
Passé au 214ème RA le 1er avril 1917.
Passé au 38ème RA le 2 avril 1918.
Intérieur du 21 mars 1918 au 7 mai 1918.
Parti pour l’armée d’Orient le 8 mai 1918. Promu gendarme auxiliaire le 27 juillet 1919.
En Orient du 8 mai 1918 au 11 novembre 1918.